Le Choeur Symphonique de Montpellier Languedoc-Roussillon

 

 

   Le Choeur Symphonique de Montpellier Languedoc-Roussillon, a été créé en 2006, à l’initiative de René Koering, directeur de L’Opéra et de l’Orchestre National de Montpellier, et d’Hervé Niquet, chef d’orchestre et de chœur, en résidence à Montpellier, dans le but d’adjoindre une grande formation chorale à l’Orchestre National de Montpellier Languedoc-Roussillon, et aborder ainsi les œuvres chorales d’envergure des XIXème et XXème siècles.

   Ce chœur à géométrie variable en fonction des œuvres produites, est composé de choristes,  auditionnés, sélectionnés et préparés par Hervé Niquet, son directeur artistique de 2006 à 2011, puis par Vincent Recolin depuis 2012

Le chœur symphonique a donné son premier concert le 11 mai 2007 dans la Symphonie n°2 « Lobgesang » pour solistes, chœur et orchestre de Félix Mendelssohn Bartholdy.

   En 2008, le chœur de femmes s’est produit les 18 et 20 janvier, dans la 3ème symphonie de Mahler, dirigée par Alain Altinoglu, le chœur mixte les 14 et 16 mars dans la Messa di Gloria de Puccini, dirigée par Enrique Mazzola, et les 16 et 17 mai, dans Manfred de Robert Schumann, sous la direction d’Hervé Niquet, ou l'on a pu entendre Mariane Crébassa, dans le premier solo de sa carrière.

Les 20 et 21 mars 2009, le chœur symphonique s’est joint à l’Orchestre National de Montpellier Languedoc-Roussillon, pour deux pièces de Beethoven : Elegischer Gesang et Meeresstille und glückliche Fahrt, sous la direction de Yaron Traub, et les 15 et 16 mai 2009, pour Le martyre de Saint Sébastien de Claude Debussy, sous la direction d’Alain Altinoglu.

   En 2010, le chœur symphonique, s’est produit avec l’Orchestre National de Montpellier Languedoc-Roussillon dans A German Requiem de Brahms (160 choristes) sous la direction d’Hervé Niquet, les 15 et 17 janvier.

   En 2011, le Chœur Symphonique et l’Orchestre National de Montpellier se sont produits conjointement dans El Pessebre, Oratorio de Pablo Casals, sous la direction de Lawrence Foster, le 29 janvier à Alès et le 30 janvier au Corum de Montpellier et le chœur de femmes dans la 3ème symphonie de Gustav Mahler, sous la direction de Stefan Anton Reck, le 9 décembre

   Le Chœur Symphonique de Montpellier, outre le partenariat avec l’Orchestre National de Montpellier, se produit régulièrement avec d’autres orchestres et d’autres chœurs, en, et hors région Languedoc-Roussillon, sa vocation de Choeur d’Oratorio lui permettant d’aborder les grandes œuvres du répertoire. Le 21 juin 2012, Le Chœur Symphonique de Montpellier, le Chœur Régional de PACA, les enfants d’Opéra Junior de Montpellier et ceux de la maîtrise de Nimes, se sont produits à Montpellier, dans Carmina Burana de Carl Orff, sous la direction de Michel Piquemal, et le 19 juillet à Cagnes/Mer, le 20 juillet à Menton, le 21 juillet à Valberg, le 22 juillet à Mougins, et le 1er décembre à Nice

    Le 15 décembre 2012, le Chœur Symphonique s’est produit sous la direction de Vincent Recolin, en l’église Ste Thérèse de Montpellier, dans la Petite Messe Solennelle de Rossini 

    Concert Haydn-Gounod (Les 7 dernières paroles du Christ en Croix de Haydn, Gallia de Gounod et les Stabat Mater de Charpentier et de Schubert), le 22 mars 2013, en l'église Ste Thérèse de Montpellier, et concert Haydn, commun avec la maîtrise de Nîmes le 24 mars, en la collégiale St. Agricol d'Avignon.

    Le 21 juin 2013, concert Requiem Allemand de Brahms dans la version pour 2 pianos, à l'amphithéâtre du Domaine d'Ô, à Montpellier, sous la direction de Vincent Recolin, et sous la direction de Michel Piquemal le 21 juillet à Mougins (06).

    Le 1er août 2013, reprise de Carmina Burana de C. Orff, pour l'ouverture du Festival de Menton (06), direction Michel Piquemal.

    Création Mondiale du Requiem de Violaine Prince, et Psaume 42 de Mendelssohn, le 22 novembre 2013, en l'église Ste Thérèse de Montpellier, direction Vincent Recolin.

    Misa Tango de Martin Palmeri à Montpellier, Alès, Valleraugue, Anduze, en mai juin, juillet et septembre 2014

    Concerts Requiem de Violaine Prince à Paris (Oratoire du Louvre et Red Hall) les 15 et 16 novembre 2014, direction Vincent Recolin.

    Requiem de Maurice Duruflé en la cathédrale de Montpellier le 13 juin et à Lunel le 14 juin 2015, direction Vincent Recolin

    Misa Tango de Martin Palmeri à l'amphithéâtre du Domaine d'Ô à Montpellier, le 21 juin 2015, direction Vincent Recolin, et à Agde  (église St Sever) le 4 juillet 2015, direction Francine Guilhem.

    Musiques de films d'ennio Morricone, aux arènes de Nîmes, le 11 juillet 2015, avec le Roma Symphonietta Orchestra, Suzanne Rigacci, soliste, direction Ennio Morricone

     Des concerts Misa Tango de Martin Palmeri le 6 décembre au Cap d'Agde, le 31 janver 2016 à Clapiers et le 17 septembre 2016 à l'abbaye de Valmagne

      Le Stabat Mater de Dvorak a été donné le 20 mars à l'église Ste Thérèse à Montpellier sous la direction de Caroline Gaulon, et le 30 juin à l'abbaye de Silvacane

      Le Choeur Symphonique a donné le Requiem de  Maurice Duruflé, avec l'Orchestre National de Montpellier, sous la direction de David Niemann, le 27 mai 2016 à Montpellier

       Le 21 juin 2016 concert du Gloria de Poulenc, donné dans sa version piano, à l'amphithéâtre du Domaine d'Ô à Montpellier

       Des concerts privés, genre shows à l'américaine, en l'abbaye de Valmagne pour des "croisiéristes" anglo-saxons les 12-18-24 juin et 7 août 2016. Direction Caroline Gaulon

        Le concert Requiem de Maurice Duruflé du 5 décembre 2016 en la cathédrale de Cavaillon, direction Vincent Recolin, dans sa version orgue (Luc Antonini), a clôturé l'année 2016